Concours 2019

Concours 2019

L’inscription aux concours du 1er et du 2nd degrés se fera par internet du 11 septembre au 11 octobre 17 h (heure de Paris) : www.devenirenseignant.gouv.fr

Pour les Délégués Auxiliaires et les Suppléants
Avec la loi du 12 mars 2012 relative à la résorption de la précarité, la seule voie d’accès à un emploi stable (contrat
définitif) et à une rémunération sur une échelle de titulaire (PE, Certifié, PEPS ou PLP) est maintenant le Concours.

Le CDI n’apporte plus de réponse pour résorber la double précarité de l’emploi et de la rémunération.
Si pour les concours externes, le titre requis reste le Master, le décret 2013-768 du 23 août 2013 oblige seulement
à la licence pour les concours internes (CAER et 2nd concours interne PE), quelle que soit l’année d’entrée en fonction.

Attention : La session 2018 a été la dernière pour les concours réservés (CAPES, CAPET,
PEPS) et pour les examens professionnalisés (PLP et PE).

S’inscrire au CAER : CAER-CAPES, CAER-CAPET, CAER-PEPS, CAER-CAPLP.

Ce sont les concours privés qui correspondent aux concours internes de l’enseignement public.

1. Ancienneté : 3 ans de service public (voir page 7) à la date de publication des résultats d’admissibilité.

2. Titres : Les candidats doivent justifier d’une licence à la date de publication des résultats d’admissibilité.
Il faut noter quelques assouplissements :

Pour le CAER-CAPLP : les titulaires d’un BAC + 2 peuvent se présenter.
Pour le CAER–CAPLP dans les disciplines où il n’existe pas de diplôme supérieur : les titulaires d’un titre de niveau IV
(Bac) ou de niveau V (BEP, CAP) peuvent se présenter.

3. Nomination : les lauréats justifiant de l’accord d’un Chef d’établissement d’Enseignement Privé bénéficient d’un contrat
provisoire pour une période probatoire d’un an, puis d’un contrat définitif après validation. Leur nomination se fait alors
conformément à l’accord national sur l’emploi (priorité D).

S’inscrire au CAFEP : CAFEP-CAPES, CAFEP-CAPET, CAFEP-CAPEPS, CAFEP-CAPLP

1. Ce sont les concours externes du 2nd Degré de l’Enseignement Privé qui correspondent aux concours externes de
l’Enseignement Public. Ils sont donc destinés en premier aux futurs maîtres des établissements privés (ou à ceux qui, ayant
moins de 3 ans de service public, ne peuvent s’inscrire au CAER). Pour se présenter au CAFEP, aucune condition d’ancienneté
n’est donc requise.

2. Le candidat doit justifier :

a. À la date de publication des résultats d’admissibilité : d’une inscription en M1 ou d’un titre pour s’inscrire en M2
ou d’une inscription en M2 ou être titulaire d’un M2 (ou titre équivalent).
b. En cas d’admission, pour entrer en période probatoire (contrat provisoire) : d’une inscription en Master 2 Métier
de l’Enseignement, de l’Éducation ou de la Formation (MEEF) ou être titulaire d’un M2 (ou titre équivalent).
c. Pour l’obtention du contrat définitif (« Titularisation ») : d’un Master 2 (ou titre équivalent).

NB : les conditions ne s’appliquent pas aux candidats du CAFEP-CAPET ou CAPLP se présentant en se prévalant de la qualité de
cadre du secteur privé ou aux candidats au CAFEP-CAPLP dans les disciplines d’enseignement professionnel.

3. La réussite aux épreuves entraîne l’inscription du candidat sur une liste d’aptitude. L’inscription sur la liste est
prononcée par ordre alphabétique. Sur cette liste, les chefs des établissements privés sous contrat choisissent
les candidats qu’ils proposent au Recteur pour un recrutement.
Les candidats inscrits sur la liste d’aptitude justifiant de l’accord d’un Chef d’établissement d’Enseignement
Privé bénéficient d’un contrat provisoire pour une période probatoire d’un an, puis d’un contrat définitif après
que leur aptitude au professorat aura été constatée par la délivrance du certificat d’aptitude aux fonctions
d’enseignement dans les établissements d’enseignement privé sous contrat (CAFEP). Leur nomination se fait
alors conformément à l’accord national sur l’emploi (priorité C).

S’inscrire au troisième concours

Les Troisièmes Concours permettent aux salariés de droit privé (dont les personnels d’éducation, les documentalistes
OGEC…) de passer un concours de recrutement pour devenir enseignants (Professeurs des Écoles ou Certifiés).

1. Les candidats doivent justifier de 5 années d’activité professionnelle rémunérées accomplies dans un cadre de droit
privé.
Les périodes pendant lesquelles la personne est sous contrat de travail, doivent être prises en compte dans leur totalité,
qu’elle exerce ou non effectivement ses fonctions. Toute période de congé doit être prise en compte, qu’elle soit rémunérée
ou non (congé annuel, maladie, maternité, paternité, parental, formation,…).
Par contre, les services d’enseignement rémunérés par l’État et les services publics ne peuvent pas être pris en compte.

2. Aucune Condition de titres ou de diplômes.
Attention ! Il existe deux types de Troisième Concours :
Pour le Public : Troisième Concours Professeurs des Écoles ou 3ème CAPES.
Pour le Privé : Troisième Concours accès à l’échelle de rémunération des Professeurs des Écoles ou 3ème CAFEP.

3. Nomination (Enseignement Privé) : voir S’inscrire au CAFEP – 3

S’inscrire à l’agrégation

Vous pouvez vous présenter :

1) à l’Agrégation externe (du Public)
Conditions requises : avoir un master ou être rémunéré en qualité de Certifié/PEPS/PLP

2) à l’Agrégation externe spéciale (du Public)
Ce nouveau concours a été créé par le décret 2016-656 et a été mis en place pour la 1ère fois en 2017.
Il est ouvert aux titulaires d’un doctorat.
En cas de succès :
– si vous êtes en délégation d’auxiliaire, vous aurez l’obligation d’enseigner dans le public.
– si vous êtes maître contractuel de l’enseignement privé, vous pourrez opter pour le privé sauf en cas de double inscription
(voir ci- dessous).

3) au CAER Agrégé
qui correspond au concours interne Agrégé de l’enseignement public.
Conditions cumulatives requises :

a- avoir un contrat définitif
b- avoir un master ou être rémunéré en qualité de Certifié/PEPS/PLP
c- justifier de 5 ans de services d’enseignement ou de documentation à la date de publication des résultats d’admissibilité,
les services publics antérieurement accomplis pouvant également être pris en compte.
En cas de succès, vous devez rester dans l’enseignement privé sous contrat.

4) en cas de double inscription (CAER et Externe)

* Si vous réussissez au seul concours externe, vous serez obligatoirement affecté dans un établissement public.
* Si vous réussissez au seul concours CAER, vous serez obligatoirement affecté dans un établissement privé.
* Si vous réussissez aux deux, il vous faudra choisir entre l’enseignement privé (CAER Agrégé) et l’enseignement public (Agrégation externe).

S’inscrire au concours de professeur des écoles

Concours Externe CRPE : il est ouvert à tous (étudiants, suppléants, DA…) sans condition d’ancienneté. Pour les conditions
de titre, voir CAFEP (point 2).
3ème Concours PE : voir point 3.
Second Concours Interne PE : il est ouvert aux suppléants justifiant de 3 ans de service public, dont une année
d’enseignement au moins effectuée dans un ou plusieurs établissements privés sous contrat. Les candidats doivent justifier
d’une licence.
Ces conditions sont appréciées à la date de publication des résultats d’admissibilité.
Premier Concours Interne PE : il est ouvert, sans condition de titre, aux maîtres justifiant d’au moins 3 années en qualité
d’Instituteur Titulaire au 1.09.2018.

Formation syndicale

Formation syndicale

Les 22 mars et  23 mars 2018, la Sgep – Snec -CFTC a organisée une formation syndicale à l’attention de ses adhérents.

La formation a portée sur les points suivants :

Droit public  – carrière des maîtres du 1er et du 2nd degré

  • Concours, CDI et contractualisation
  • Les procédures de reclassement
  • L’évaluation des maîtres
  • Les promotions
  • Rôles des CCM
  • Rôles des commissions de l’emploi
  • Importance des instances représentatives du personnel (IRP)
  • Situation juridique des maîtres

Droit privé – carrière des personnels de droit privé

  • Lire et interpréter sa fiche de poste
  • Négocier en NAO
  • Convention collective, où en sommes-nous ?
  • La reclassification

Retraites

  • Je pars à la retraite que dois-je faire ?

Prévoyance

  •  La prévoyance c’est quoi ?

RAEP (retraite complémentaire de l’enseignement privé)

  • Où en sommes-nous ?

La formation était animé par  Delphine BOUCHOUX, responsable du service droit du travail, communication

Véronique FOLTIER, Vice-présidente du Snec-CFTC et Emmanuel ILTIS, Secrétaire général du Snec-CFTC et élu CCMMEP.